Bardage

Bardage: mise en œuvre d'une ossature métallique

L’ossature métallique est réservée à un bardage métallique et à de la tôle de bardage.

La mise en œuvre du bardage rapporté, système de revêtement extérieur de parois verticales, est assez simple.

L’étape première est de construire l’ossature :

  • elle permet la fixation du revêtement,
  • l’ossature du bardage est solidarisée à la structure porteuse,
  • elle est posée verticalement ou horizontalement,
  • les éléments sont métalliques.

 

L’ossature métallique est réservée à un bardage métallique et à de la tôle de bardage :

  • fixée à la structure porteuse :
    • par contact direct ; vissé ou chevillé si la paroi est en béton, 
    • ou par l’intermédiaire d’équerres ou de pattes métalliques, certaines permettent par réglage d’ajuster la planéité du revêtement
  • constituée de profilés aluminium ou acier inoxydable ;
  • les accessoires de fixation, suivant le montage, vis, rondelles, profils, poutrelles, agrafes, crochets… garantissent une mise en œuvre adaptée des matériaux, et un bon vieillissement dans le temps.

 

Bardage : mise en œuvre d'une ossature en bois

Le pare-pluie est obligatoire dans le cas de façades non étanches,
donc toutes les ossatures en bois.

La pose d’un bardage à claire-voie nécessite également l’installation d’un pare-pluie.

La mise en œuvre du bardage rapporté, système de revêtement extérieur de parois verticales, est assez simple. 

L’étape première est de construire l’ossature :

  • elle permet la fixation du revêtement,
  • l’ossature du bardage est solidarisée à la structure,
  • elle est posée verticalement ou horizontalement
  • les éléments sont en bois.